Au départ : Ça déménage

Nous avons proposé la création « Le déménagement À VENIR », un processus d’action sur deux ans accompagnant le déménagement de la plateforme médico-sociale de  Coubert vers Lieusaint, composé d’ateliers pratiques et de temps forts collectifs.
Ça déménage, qu’est-ce qu’on embarque ?
Qu’est-ce qui est important ici et qu’on veut emporter avec nous ?
Le château du Mexicain ? Le grand sequoia ? L’odeur de la viande ?
Il y aura des cartons pour tout.
Le tout est d’être méthodique car ensuite il faudra les installer dans le nouveau lieu, saint nous dit-on.

En savoir plus en vidéo

Tous les ateliers en vidéo du premier projet : ça déménage réalisé sur la période 2020/21

acti plus lieusaint déménagement culture santé handicap

Après À VENIR Déménagement, voici À VENIR Emménagement : Janvier 2022

Une équipe de professionnels pour composer le nouveau visage de Coubert à Lieusaint :

– Où placer le contenu des cartons tout en s’intégrant dans le paysage déjà présent ?
– Comment lier ces deux territoires qui ne vont plus en faire qu’un ?
– Comme chaque emménagement est unique, une équipe d’apprentis emménageurs sera constituée sur place pour rendre ce moment collectif et inoubliable.

Les étapes

  • 1ère étape : L’arrivée

Temps fort public qui met en scène l’arrivée du camion sur les lieux et l’exposition des cartons.
5 jours en janvier 2022 : 3 artistes (Zelda Soussan, Aurélien Izard, Thylda Bares)
Retrouvailles, exercices de jeu et de mouvements et répétition, préfiguration de l’exposition.
Le public est convoqué. Le camion arrive. L’équipe des déménageurs (ESAT) décharge les cartons dans un lieu central du bâtiment. Les participants racontent ce qu’il y a dedans, d’où ils viennent, qui ils sont.

  • 2ème étape : Emménager le bâtiment
    Atelier de théâtre, dissémination de l’exposition, découverte de l’espace du bâtiment, interaction avec les autres personnes du centre, atelier d’écriture.
    2 x 5 jours en janvier 2022 : 2 artistes (Zelda Soussan, Aurélien Izard : LUIT).
    Les participants suivent des protocoles pour choisir et justifier où placer une série de cartons à l’intérieur du bâtiment et de ses extérieurs. Une grande carte magnétique du bâtiment retrace leur disposition en temps réel.
  • 3ème étape : Emménager la ville
    Atelier de théâtre en espace public, découverte du quartier et interaction avec les passants et les habitants de Lieusaint.
    2 x 5 jours en hiver 2022 à 2 artistes (Zelda Soussan, Aurélien Izard ), présence ponctuelle de 3e artiste (Thylda Bares)
    Les participants suivent des protocoles pour trouver les endroits de correspondances entre Lieusaint et les cartons de Coubert : ils partent à la recherche de correspondances, d’équivalents, de ressentis, de sensations retrouvées.
  • 4ème étape : Photographier
    Atelier de mise en scène en espace public pour la création de photographies individuelles et/ou de groupes dans les endroits sélectionnés dans la phase 3.
    2 x 5 jours en hiver/printemps 2022 à 2 artistes (Zelda Soussan et Aurélien Izard).
    Les participants imaginent et réalisent une série de photographies dans des lieux choisis de la ville avec les cartons correspondants et les membres de leur équipe mis en scène.
  • 5ème étape : La conclusion
    Atelier de jeu : création de visite guidée de l’exposition à l’intérieur du bâtiment et dans le quartier par les participants. Création d’une grande carte et de cartels apposés en intérieur et en extérieur.
    5 jours au printemps 2022 à 3 artistes (Zelda Soussan, Aurélien Izard, Thylda Bares).
    L’emménagement est fini. Les cartons ont disparu. Chacun d’entre eux a trouvé sa place, leur présence est marquée par la présence d’un cartel ou d’une photographie qui renvoie à un espace public de Lieusaint. Tout est fait pour que le public puisse faire l’expérience du carton : ressentir la correspondance entre Coubert et Lieusaint. Un temps fort pourra être imaginé autour de la visite guidée du bâtiment par les participants.
Description du parcours artistique et culturel (accès aux oeuvres et aux lieux culturels)

Trois axes guideront le parcours artistique et culturel du projet :

  1.  La découverte des lieux culturels et artistiques de Lieusaint et du territoire du Grand Paris Sud. Cela permettra de renforcer les collaborations existantes.
  2. La découverte des arts de la rue et du théâtre d’intervention en espace public qui caractérise le travail du LUIT.
  3. La rencontre avec des formes artistiques interrogeant la question du patrimoine matériel et immatériel et de son appropriation par les citoyens.
Quelles sont vos attentes en termes d’impact sur les bénéficiaires, le territoire, l’activité de la structure culturelle ou l’organisation des structures impliquées ?

Il s’agit d’impliquer les bénéficiaires des 3 structures médico-sociales au coeur du processus de création d’une oeuvre collective, avec les artistes de la Cie.

Nous souhaitons que ce projet apporte une ouverture aux usagers de nos établissements et contribue à attiser leur curiosité culturelle et artistique. Nous attendons également un impact en terme de décloisonnement à différents endroits (lieux, disciplines, imaginaires…).

L’implication des professionnels des différentes structures dans ce projet dans le souci d’accompagner et de porter le projet auprès des stagiaires. Cela permettra aux bénéficiaires du projet que les actions menées soient intégrées à leur parcours de formation, d’accompagnement ou de travail sans impact sur ces derniers.

Ce projet mettra aussi en oeuvre la collaboration des structures, resserrant les liens déjà engagés pour une collaboration culturelle et artistique durable. Il s’agira également de renforcer la capacité de chaque établissement à intégrer la mise en oeuvre de ces actions dans son organisation et à développer une politique culturelle d’établissement.

Ce projet pourra enfin contribuer à changer le regard porté sur le handicap et les établissements médico-sociaux.

L’handicap ne peut pas être un handicap.

Stephen Hawking